Passer un week-end à Arras dans le Pas-de-Calais

Un week-end à Arras

Arras insolite

La ville d'Arras se situe dans le département du Pas de Calais au confluent de la Scarpe et du Crinchon. Elle est construite sur des carrières de craie souterraines appelées « les boves ».

Le lieu est habité depuis très longtemps. Au départ il s'agit de Nemotecenna, venant du celte Nemeta, qui signifie « lieu sacré » ; puis c'est le nom romain de Nemetacum qui est donné par un peuple gaulois les Atrébates, l'un des derniers à résister à Jules César. Ils en font leur capitale. Les romains en font un lieu de culte dédié à Cybèle et Attis dont on a retrouvé des vestiges.

Détruite en 407 lors des invasions barbares, la ville est reconstruite par l'évêque St Vaast et elle devient un évêché.

Au IX elle est prise par les comtes de Flandre puis fait partie du domaine royal à partir de 1180. Le nom d'Arras apparaît au XII : il provient du mot celte signifiant « cours d'eau » ou bien de la contraction d'Atrébate. 

Tourisme à Arras

La ville est de nouveau détruite en 1477 par Louis XI qui en chasse les habitants et la rebaptise « Franchise ». Elle passe en 1492 sous le joug des espagnols qui la pillent, est reprise par Louis XIII en 1640, puis par Condé et encore Turenne et ne redevient française qu'en 1659. 

En 1749 l'abbaye de St Vaast et la ville bourgeoise, séparées par le Crinchon, sont réunies. Arras connaît un essor dans l'agriculture mais dès le XIV elle est renommée, notamment en Italie, pour ses tapisseries de Haute Lisse. Cette technique qui a peut-être été rapportée du Levant au temps des croisades consiste à tisser de la soie et de la laine, rehaussées d'or et d'argent en tendant la chaîne du métier de haut en bas, les lisses étant les petites cordelettes attachées par un noeud coulant à chaque fil de chaîne. Cette méthode se différencie de la tapisserie de Basse Lisse.

Vous pouvez visiter l'abbaye de St Vaast reconstruite en 1754 et qui abrite dans sa large cour, ses 2 cloîtres et son réfectoire, le Musée des Beaux Arts et la médiathèque. Le trésor de la cathédrale est au fond du cloître. Ne manquez pas la Salle des Mays : les « Mays » sont des tableaux religieux offerts chaque année à Notre dame de Paris par la confrérie des orfèvres et quelques uns d'entre eux sont à Arras.

La cathédrale d'Arras est l'une des plus grandes qui aient été construites au XVIII : elle mesure 26 m de large sur 105 m de long avec une voûte de 32 m de haut sur la nef.

Arras possède 2admirables places : la Grand'Place et la place des Héros qui totalisent à elles deux 17000 m2 de pavés ; elles sont encadrées par 345 colonnes de grès et sont bordées de superbes façades XI de style baroque-flamand.

Visitez la ville grâce aux circuits commentés ou aux « Suivez les clous »Allez voir la citadelle Vauban, sa chapelle baroque et à l'extérieur le Mur des Fusillés : 218 résistants y furent abattus dans les fossés.Visitez également les « Boves » et la carrière Wellington qui avait imaginé derelier toutes les carrières pour y tracer un passage aux soldats alliés.

Bien d'autres curiosités vous attendent encore à Arras, ne serait-ce que son beffroi et la ville vous accueillera comme elle sait le faire.

One Reply to “Passer un week-end à Arras dans le Pas-de-Calais”

  1. Guide touristique Arras says:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize − 15 =