Visiter Arras dans le Pas-de-Calais

La ville d’Arras est connue pour deux particularités: La Grand’ Place et la Place des Héros. Ces deux lieux, entourés de 155 maisons de style baroque flamand, sont vraiment beaux! Quel décor enchanteur! La Place des Héros, très animée, bordée de galeries couvertes abritant des boutiques de gastronomie et des cafés, est dominée par le beffroi de la mairie. L’ancienne abbaye bénédictine de Saint-Vaast abrite un musée des Beaux-Arts dédié à la peinture et à la sculpture….

Ville Arras

« Contexte unique en Europe », « chef-d’œuvre de l’architecture flamande », « joyau gothique dans un cadre baroque » … Aucun mot ni cliché appris ne suffira à décrire les sensations que l’on ressent chez le premier voir les places d’Arras et la mairie. Pour compléter l’émotion, rien ne vaut les hauteurs éblouissantes du beffroi, un plongeon dans les milliers de lieux cachés de la ville avec une visite des couloirs souterrains ou une promenade dans les salles monumentales de l’hôtel de ville. La visite nous conduit inévitablement à l’Office de Tourisme, où il devient clair que l’aventure ne fait que commencer. 

Office de tourisme Arras

L’Office de Tourisme est situé au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville (Place des Héros) et constitue le point de départ idéal pour découvrir la ville: informations pratiques, escalade du centre-ville, wifi, toutes les routes partent au pied des beffroi. 

Visite guidée des boves souterraines

Découvrez Les Boves en vous immergeant dans l’atmosphère des carrières de calcaire qui ont été creusées au début du Xème siècle. Une visite guidée de ces passages souterrains, une route touristique qui s’étend sous la ville, vous donnera une idée de « l’histoire souterraine d’Arras ». À l’origine, c’était un lieu d’excavation et de transpiration, puis les couloirs servaient de caves et de lieux de stockage pour les commerçants locaux, puis aussi de refuge pour les habitants d’Arras lors du bombardement de la Seconde Guerre mondiale … Surveillez vos yeux et découvrez l’histoire fascinante au crépuscule des couloirs souterrains! 

La place, le marché et les éclairages de la ville

Au XVIe siècle, l’édit de Philippe II interdit « tout bâtiment de la ville d’Arras dont les murs sont en pierre ou en brique et qui surplombent la rue ». Ces restrictions architecturales sont imposées principalement pour la sécurité, mais aussi pour embellir la ville. Cela a créé une cohésion unique en Europe de 155 façades de style baroque flamand. De nombreuses maisons étroites ont été construites perpendiculairement aux places, de sorte que les petits commerçants ont chacun de la place pour leur propre « vitrine ».

Depuis le Moyen Âge, l’histoire des places d’Arras est liée à celle de ses marchés. Le marché d’Arras existe depuis 1000 ans et c’est un rendez-vous coloré à ne pas manquer. Les odeurs et les couleurs alléchantes vous mettent l’eau à la bouche. Toutes sortes d’aliments et de produits locaux sont exposés dans les étals du marché. Ils se tiennent à côté de stands avec des bijoux, des tissus et des vêtements. Un marché coloré, un bon moment pour en profiter pleinement.

Le soir la ville est belle! Les monuments les plus importants d’Arras rayonnent de lumière et montrent leur plus beau côté. De cette façon, vous avez une nouvelle excuse pour une promenade du soir où cela vous fait rêver. 

Théâtre d’Arras & Hôtel de Guînes

Autour de la Place du Théâtre se trouvent diverses attractions culturelles, patrimoniales et touristiques qui forment ensemble un quartier agréable. La promenade commence à la Place du Théâtre, où se trouve le théâtre « italien », construit en 1785 et entièrement rénové en 2004. Au fond de la place, rue des Jongleurs, se trouve l’Hôtel de Guînes, un bel exemple d’hôtel privé. à partir du XVIIIe siècle et aujourd’hui point de rencontre d’artistes, de designers, de producteurs de spectacles intimistes … Plus à gauche, dans la rue Paul-Doumer qui mène à la place de la Madeleine, se trouve incontestablement l’abbaye de Saint-Vaast avec le musée des beaux-arts et la médiathèque. La promenade retourne par la rue Robespierre au Musée du Compagnonnage,

Arras ville art déco

À la fin de la Première Guerre mondiale, la ville était détruite à plus de 80%. Outre les monuments les plus importants, qui ont été reconstruits à l’identique, le reste de la ville a été reconstruit dans le style populaire des années 1920, l’Art Déco. Arras offre également l’un des plus grands sites du patrimoine Art Déco du nord de la France. Les façades des maisons en sont le meilleur exemple: vous en trouverez de nombreuses le long de l’axe des rues Gambetta, Ernestale et Saint-Aubert, de la Place du Théâtre et de la rue Désiré-Delansorne. Ouvrez les portes et vous découvrirez les trésors cachés de la cathédrale, tels que son mobilier liturgique, ses décorations peintes et les lustres de l’église Saint-Jean-Baptiste (rue Wacquez-Glasson) ou la toile camouflée de Jaulmes à l’hôtel de ville.

L’abbaye de Saint-Vaast et la cathédrale

L’abbaye de Saint-Vaast et la cathédrale forment le plus grand ensemble d’édifices religieux du XVIIIe siècle en France. La cité médiévale a également été fondée autour de l’abbaye fondée au 7ème siècle. La taille extraordinaire de la structure actuelle reflète clairement le rôle économique et spirituel qu’elle a joué dans l’apparence artistique et culturelle de la ville au cours des siècles. La cathédrale néo-classique abrite quelques joyaux (statues de saints du Panthéon, reliquaires …) et de nombreux éléments Art Déco surprenants. L’abbaye abrite aujourd’hui le musée des beaux-arts et une médiathèque ultramoderne (successeur de la grande bibliothèque de Saint-Vaast)

Citadelle Vauban

La citadelle, construite entre 1668 et 1672 selon les plans de Vauban, est un bon exemple d’architecture militaire du XVIIe siècle. Autour de la place d’Armes se trouvent des casernes, l’arsenal et une chapelle de style baroque qui complètent l’ensemble. À l’extérieur du mur se trouve le « Mur des Fusillés », un mémorial aux 218 membres de la Résistance qui ont été abattus dans les canaux de la Citadelle pendant la Seconde Guerre mondiale. Les fortifications de Vauban, qui font partie de la citadelle d’Arras, et de onze autres localités, sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 7 juillet 2008.

La citadelle d'Arras

À l’extérieur du mur se trouve le « Mur des Fusillés », un mémorial aux 218 membres de la Résistance qui ont été abattus dans les canaux de la citadelle pendant la Seconde Guerre mondiale.

SEO Hauts de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 19 =

Next Post

Passer un week-end à Ambleteuse dans le Pas-de-Calais

dim Août 4 , 2019
Au départ Ambleteuse n’est qu’un petit rassemblement de pêcheurs dans les dunes, de même que sa voisine Audresselles. Ces pêcheurs construisaient leurs cabanes avec des coques ou carcasses de flobart retournées. Les flobarts étaient des petites barques d’échouage à fond plat pouvant naviguer dans 30 cm d’eau et ils étaient […]
week-end à Ambleteuse